Immobilier : baisse des taux associée l'allongement de la durée d’emprunt

Crédit immobilier : les taux de crédit de plus en plus attractifs ont entraîné le retour des prêts sur de plus longues durées (25 à 30 ans).

Vendredi 28 juin 2019

les taux d'intérêt baissent et les durées d'emprunt s'allongent

D’après les dernières analyses de l’Observatoire Crédit Logement, les acheteurs immobiliers ont bénéficié des modalités de financement assouplies en 2018.

En plus des taux d’intérêt restés bas depuis le printemps de l’année dernière, on note aussi une augmentation de la durée d’emprunt qui a permis à de nombreux ménages de devenir propriétaires.

Si vous souhaitez profiter de cette tendance du marché, vous pouvez faire appel à une agence immobilière à Annemasse.

Les taux des crédits historiques en 2018

Dans le rapport de sa dernière analyse trimestrielle, l’Observatoire Crédit Logement atteste que les taux des crédits immobiliers sont restés stables depuis le printemps 2018. Cette année se conclut donc avec un taux de crédit avoisinant les 1.43 %.

Quant aux taux d’intérêt réels, ils sont restés négatifs depuis fin juin 2018. Cette baisse de taux enregistrée dans le marché du logement est presque similaire dans les secteurs ancien (1.44 %) et neuf (1.48 %), ce qui confirme une situation inédite depuis plus de 4 décennies.

Une durée d’emprunt qui favorise les jeunes

La souscription d’un crédit sur une durée de plus de 20 ans peut parfois rebuter les emprunteurs. Ainsi de nombreuses banques réservent les prêts de longue durée uniquement aux jeunes actifs. C’est par exemple le cas de LCL qui commercialise des crédits sur 30 ans destinées uniquement aux personnes âgées de moins de 36 ans.

La logique de ces prêts à long termes est plutôt simple pour les jeunes : soit vous diminuez les mensualités de remboursement pour garder un « reste à vivre » plus important, soit vous optez pour une somme d’emprunt plus conséquente. Ainsi, vous disposerez d’assez de temps pour éponger la dette avant votre retraite.

Un combat pour les banques

Cette tendance des prêts immobiliers ne laisse pas les banques sans séquelles. Ces dernières doivent constamment ajuster leur offre pour rester plus compétitives et ainsi attirer de nouveaux prospects.

Certaines préfèrent réduire leurs taux de remboursement, tandis que d’autres optent pour une durée de remboursement plus longue sans pour autant augmenter des frais. Dans tous les cas, cette nouvelle tendance enregistrée l’année dernière permet à de nombreux ménages de concrétiser leur projet de devenir propriétaire.

Pour en savoir plus:
Guide de l'emprunt pour les séniors
Bailleurs immobiliers, vos droits
Bilan du marché immobilier dans la région en 2018

Retour aux actualités