Résumé du marché de l’immobilier en 2018 : des hausses entre 0.9 % et 3.5 %

Selon le rapport des acteurs du marché de l’immobilier en France, on a enregistré en 2018 une hausse des prix entre 0.9 et 3.5 %.

Mardi 02 juillet 2019

en 2018, bilan du marché immobilier à Annemasse

Après plusieurs sondages, les acteurs de l’immobilier en France ont rendu publique leur rapport sur la tendance du marché en 2018. Ainsi, on enregistre une hausse des prix estimée entre 0.9 et 3.5 % sur le territoire.

Cette évolution des prix a entraîné des variations sur presque tous les plans (transactions, ventes…).

Certains secteurs sont plus concernés que d’autres. Concernant les agglomérations d’Annemasse et de Saint Julien, les prix au m2 sont restés stables par rapport à l’année 2017. Notre agence immobilière à Annemasse fait le point.

Impact de la hausse des prix sur le plan des ventes

Selon tous les rapports publiés sur la tendance du marché immobilier en 2018, la conclusion est la même : les prix de vente au m2 ont subi une augmentation en 2018 dans presque toutes les communes de France. Cependant, on note une variante des fourchettes prévisionnelles qui fluctuent entre +0.9 % et +3.5 %.

Concernant les volumes de ventes enregistrés, les réseaux ayant pris part au sondage ne divergent pas assez sur ce sujet. On remarque une légère augmentation du nombre de transactions dans l’ancien en France, qui a augmenté de 0.8 %.

Néanmoins, le rapport de la FNAIM se distingue avec un taux plus bas de seulement +0.3 %. Pour une estimation du nombre de ventes de l’ancien en 2018 fixé à 965 000 ventes.

Effets sur les transactions

Concernant les transactions, on note un montant moyen plutôt homogène en 2018. Après avoir atteint un sommet de 4.5 % en fin d’été 2017, les prix de l’immobilier ralentissent en fin d’année 2018 avec une moyenne de 3.5 %. Cependant, certaines communes comme la Bretagne (+5.9 %), le Limoustin (+6 %) et l’Aquitaine (+5 %) ont enregistré des hausses plus fortes.

En conclusion, après la hausse des prix de l’immobilier ces dernières années, il faut dorénavant mobiliser en moyenne les revenus de 4.7 années pour devenir propriétaire. Exceptions faites en Champagne Ardenne (3.1 années) et en Ile de France (6 années).

Pour en savoir plus:
Guide de l'emprunt immobilier pour les séniors
Bailleurs immobiliers, quels sont vos droits ?
Les taux immobilier baissent et les durées s'allongent

Retour aux actualités