Vivre en studio ou en colocation quand on est étudiant ?

Mardi 08 septembre 2020

logement étudiant annemasse

Pour ceux qui choisissent de faire des études supérieures en Haute-Savoie ou à Genève, la rentrée étudiante signifie généralement de quitter pour la première fois le cocon familial afin d'emménager dans un studio dans le locatif traditionnel ou en résidence étudiante, voire dans un appartement plus grand en collocation. Quelles sont les meilleurs opportunités qu’offre le parc immobilier de Haute-Savoie ?

Louer un studio pour vivre seul

C’est la solution idéale pour ceux qui veulent vivre à leur propre rythme.  Pas d’obligation à respecter comme lorsque l’on vit en communauté : écouter de la musique en boucle, recevoir des amis quand on veut, travailler à son rythme dans le calme, repousser à un autre jour le ménage ou la vaisselle, s’éterniser dans la salle de bains…
Vivre seul en studio c’est vivre libre… mais généralement cette solution est la plus onéreuse (le prix du loyer, l’achat du mobilier, etc.) qui n’est pas à la portée de toutes les bourses, notamment dans le centre des grandes villes universitaires.

En revanche, cette vie en solitaire ne convient pas à tout le monde, notamment lorsque l’on est habitué à vivre en famille avec ses frères et sœurs et ses parents.
Par ailleurs, la plupart des propriétaires exigent une garantie locative sous la forme d’une caution des parents ou de la garantie Visale.

Le point important à prendre en compte si l’on fait ce choix est la localisation de l’appartement car bien souvent pour des raisons de budget, celui-ci est éloigné de l’université ou de l’école et est générateur de fatigue et de démotivation lorsque l’on se retrouve seul dans un quartier loin de tout et des amis.

Faire le choix de la résidence étudiante

C’est en quelque sorte la solution intermédiaire entre la location d’un studio nu et la colocation. Les résidences étudiantes proposent des appartements, généralement des studios ou des deux pièces, réservés aux étudiants ainsi que des services annexes comme une laverie, des salles de travail et de détente, une cafétéria voire une salle de sport.

Cette formule permet de bénéficier d’un espace indépendant sans être totalement coupé des autres étudiants. C’est certainement la meilleure solution pour la première année d’étude supérieure durant laquelle le jeune doit trouver ses repères et faire connaissance avec cette nouvelle vie.

De plus, ce type de logements est entièrement meublé et équipé ce qui diminue les frais et permet une installation rapide à la rentrée sans avoir d’autre soucis à gérer que son intégration universitaire.

Se lancer dans la colocation

Pour ceux qui redoutent la vie en solitaire, la colocation est généralement intéressante sur le plan financier et enrichissante du point de vue des relations humaines.

Cela permet de bénéficier d’une chambre mais également d’un espace commun de détente et pour le repas et donc finalement de plus d’espace pour un budget équivalent. En effet, en mettant en commun leurs budgets, les étudiants peuvent louer un logement plus grand et leur dossier de location est plus solide vis-à-vis du propriétaire qui mutualise les risques avec des cautions solidaires.

De plus, cette solution permet de partager les frais comme l’électricité, l’eau, l’abonnement internet ou les courses alimentaires.

Pour que la vie en colocation se passe bien, il faut bien évidement faire quelques concessions sur sa liberté propre et respecter un  « règlement de vie » parfois écrit.

En savoir plus :

Retour aux actualités