Que faut-il inclure dans le budget d’achat d’un bien immobilier  ?

Vous prévoyez d’acheter un bien immobilier. Vous avez contacté les organismes de crédit et établi votre budget. Mais avez-vous vraiment pris en compte tous les frais annexes ?

Mardi 12 mars 2019

achat immobilier, quels sont les frais annexes ?

Vous prévoyez d’acheter un bien immobilier en Haute-Savoie. Vous avez contacté les organismes de crédit et établi votre budget. Mais avez-vous vraiment pris en compte tous les frais annexes ? Zoom sur ces coûts supplémentaires qui peuvent coûter cher !

1. Les frais de financement et de courtage

Si, lors de votre projet d’acquisition d’un bien immobilier, vous avez fait appel aux services d’un courtier en prêt immobilier, vous aurez à régler des frais qui s’élèvent généralement à 1 % du montant emprunté. Toutefois, ils peuvent être facilement négociés.

À cela, s’ajoutent tous les frais liés au financement de l’achat, comme le taux d’intérêt bien sûr mais aussi l’assurance de l’emprunteur, les frais de dossier bancaires qui varient de 500 euros à 1 000 euros ou encore la garantie bancaire (environ 3 % de la somme empruntée).

2. Les frais d’agence et les frais de notaire

Lorsque vous utilisez les services d’une agence immobilière, il faut compter de 3 % à 8 % du prix du logement comme honoraires. Il faut savoir que ce pourcentage n’est pas réglementé et qu’il est donc possible de le négocier à la baisse.

Les frais de notaire sont dus à la signature de l’acte de vente. Droits d’enregistrement, débours et émoluments de formalité coûtent de 2 % à 3 % du montant d’achat dans le neuf et de 7 % à 8 % dans l’existant. De plus, il faut également verser à la signature un acompte de 10 % du prix total de votre bien immobilier. Généralement, ce montant est négociable et se monte souvent à seulement 5 % au lieu des 10 % réglementaires.

3. Charges et impôts locaux

Lors de la signature de l’acte de vente, il est également impératif de s’acquitter en partie des impôts locaux et des charges de copropriété le cas échéant. Par exemple, pour la taxe foncière de votre bien immobilier, il faudra rembourser au vendeur la période pendant laquelle il n’occupera plus le logement. De la même manière les charges de copropriété sont à rembourser au prorata des jours d’occupation du bien.

Notre agence vous accompagne

Vous souhaitez investir dans l’immobilier en Haute-Savoie ? Optez pour des professionnels qui connaissent parfaitement le marché et vous proposeront des biens qui correspondent à vos attentes. Disponibles et efficaces, nos agents vous accompagneront tout au long de l’achat de votre bien, et vous guideront dans les différentes démarches administratives.

Pour en savoir plus:
Avantages de l'achat immobilier dans l'existant
Réforme de la loi Elan: inquiétude des propriétaires

Retour aux actualités